Catholique pratiquant


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Fêtes du jour ( Avril )
Dim 24 Avr - 23:12 par Ramtruck01

» Psaume du jours ( 25 Avril )
Dim 24 Avr - 23:11 par Ramtruck01

» Lectures du Jour ( 25 Avril )
Dim 24 Avr - 23:11 par Ramtruck01

» Meditation du jours ( 25 Avril )
Dim 24 Avr - 23:09 par Ramtruck01

» Les Tweet(s) du Pape ( Avril )
Dim 24 Avr - 23:00 par Ramtruck01

» a-t il quelqu-un?
Dim 24 Avr - 22:43 par Ramtruck01

» Pensées du jour
Dim 20 Sep - 6:26 par Ramtruck01

» Les Tweet(s) du Pape ( Sept )
Dim 20 Sep - 6:24 par Ramtruck01

» Reflexion du Jours ( 20 Sept )
Dim 20 Sep - 6:22 par Ramtruck01

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Partagez | 
 

 Fêtes du jour ( 11 Fév )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Fêtes du jour ( 11 Fév )   Dim 10 Fév - 19:44

St Séverin, abbé de St-Maurice († 507)
Ste Sotére, vierge et martyre, († 304)
Sts martyrs en Numidie († 304)
St Castrensis, évêque africain et martyr († 450)
St Secondin (Secondino), évêque en Apulie (siècle inc.)
St Grégoire II, Pape (89e) de 715 à 731
St Pascal I, Pape (98e) de 817 à 824
St Ardaing, abbé de l'abbaye de Tournus († 1056)
St Pierre de Jésus Maldonado Lucero, prêtre et martyr († 1927)
Bx Tobie, religieux o.h. et martyr (1861-1937)
Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 11 Fév )   Dim 10 Fév - 19:46

Saint Séverin

Abbé
(+ 507)



Séverin naquit en Bourgogne, vers le milieu du Vème siècle, époque où l'arianisme régnait dans sa patrie ; mais il eut le bonheur d'être élevé dans la foi catholique.
Il ne fut pas plutôt en âge de connaître les dangers du monde, qu'il alla se consacrer à Dieu dans le monastère de Saint-Maurice en Valais, dont il devint abbé, et qu'il dirigea pendant plusieurs années avec autant de sagesse que de prudence.

Le roi Clovis, informé qu'un grand nombre de malades recouvraient tous les jours la santé par la vertu des prières de Séverin, l'envoya chercher, en 504, pour obtenir la guérison d'une fièvre dont l'art des plus habiles médecins n'avait pu le délivrer. Le saint partit après avoir pris congé de ses moines, auxquels il annonça qu'ils ne le reverraient plus.

A Nevers, il guérit Eulalius, évêque de cette ville, lequel était devenu sourd et muet. Il rendit la santé à un lépreux qu'il rencontra aux portes de Paris.

Arrivé chez le roi, il le couvrit de son habit, et la fièvre le quitta aussitôt. Le prince, pour témoigner à Dieu sa reconnaissance, fit distribuer aux pauvres d'abondantes aumônes, et mit tous les prisonniers en liberté.

Séverin, jugeant que sa présence n'était plus nécessaire à Paris, reprit le chemin de son monastère. Il s'arrêta à Chateau-Landon, qui était alors du diocèse de Sens, où deux saints prêtres servaient Dieu dans un petit oratoire. Il les pria de le recevoir avec eux, et, après les avoir édifiés par l'éclat de ses vertus, il mourut en 507.

Il y a à Paris une église paroissiale sous le vocable de saint Séverin.

Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 11 Fév )   Dim 10 Fév - 19:49

Ste Sotére

vierge et martyre
(† 304)


Sainte Sotére (grand-tante de saint Ambroise de Milan)
Martyrologe Romain : Martyrisée sous Dioclétien. Un cimetière à Rome porte son nom.



Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 11 Fév )   Dim 10 Fév - 19:50

Sts martyrs en Numidie
(† 304)


Martyrologe Romain : Commémoraison d’un très grand nombre de saints martyrs, qui en Numidie, l’an 304, durant la persécution de Dioclétien, furent arrêtés ; comme ils refusaient de livrer les Saintes Écritures, conformément à l’édit de l’empereur, ils furent assujettis aux plus cruels supplices et enfin mis à mort.


Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 11 Fév )   Dim 10 Fév - 19:52

St Castrensis

évêque africain et martyr
(† 450)


Évêque africain, chassé sur un bateau à la dérive par le roi vandale Genséric, il atteignit les côtes de Campanie en Italie et il passa le reste de sa vie dans cette région.



Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 11 Fév )   Dim 10 Fév - 19:55

St Grégoire II

Pape (89e) de 715 à 731


Comme diacre, il avait participé aux discussions du concile de Constantinople en 692 qui marqua déjà les dissensions entre l'Église de Rome et Byzance. L'empereur de Byzance voulut imposer ses taxes sur les territoires soumis à la juridiction du Pape et l'exarque de Ravenne se heurta à un conflit avec les détachements de l'armée locale qui soutenait le Pape. Le conflit s'étendit au domaine théologique quand l'empereur, prenant position dans le domaine dogmatique, attaqua le culte des saintes Images et déposa le patriarche de Constantinople. De militaire, le conflit devint en même temps doctrinal. L'exarque de Ravenne soutenant alors le Pape réussit à empêcher les Lombards encore païens de prendre part aux campagnes militaires. Malgré tant de soucis, saint Grégoire n'oubliait pas l'évangélisation des peuples germaniques et il accepta et mandata la mission de saint Boniface. On retient cela et son combat pour le culte des icônes.



Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 11 Fév )   Dim 10 Fév - 19:58


Saint Pascal I

Pape (98e) de 817 à 824


Abbé du monastère de Saint Etienne près de la basilique vaticane, il fut tout de suite distingué par sa piété et sa charité à l'égard des pèlerins. Devenu Pape, il eut le souci d'assurer les garanties territoriales assurées par l'empereur Charlemagne, tout en maintenant une autonomie réelle dans les affaires intérieures de l'Église. Mais l'aristocratie romaine réagit devant cette alliance du Pape et de l'empereur Lothaire. Pascal fit même arrêter deux hauts dignitaires du Latran, qui furent aveuglés puis exécutés. Le Pape assura qu'il était étranger à ces assassinats, mais il dut se rétracter publiquement devant une assemblée d'évêques. On ne connut jamais la vérité. L'histoire garde de ce pape autocratique l'image sainte d'un pape qui sut favoriser le culte des martyrs en retirant leurs corps des catacombes pour les placer dans les églises construites et ornées en leur honneur.



Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 11 Fév )   Dim 10 Fév - 19:59

St Ardaing

abbé de l'abbaye de Tournus
(† 1056)


Martyrologe Romain : Abbé de l'abbaye de Tournus en Bourgogne, saint Ardaing dirigea sagement ses frères, s'employa à restaurer l'abbaye et à en accroître les bâtiments et les biens.




Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 11 Fév )   Dim 10 Fév - 20:12

St Pierre de Jésus Maldonado Lucero

prêtre et martyr
(† 1927)


St Pierre de Jésus Maldonado Lucero, prêtre et martyr († 1927)Pedro de Jesus Maldonado est né à Sacramento, Chihuahua, le 8 juin 1892. À l’âge de 17 ans, il répond à l’appel de Dieu et entre au séminaire de Chihuahua en vue du sacerdoce. De santé fragile, il souffre des mauvaises conditions sanitaires prévalant à l’époque dans cette institution.

En 1918, il est envoyé à El Paso, au Texas, pour y recevoir le sacrement des ordres; l’évêque de Chihuahua était lui-même malade. Jesus Schuler, SJ, évêque de El Paso, a ordonné le père Maldonado le 25 janvier 1918 en la cathédrale St. Patrick. Le père Maldonado a célébré sa première messe dans la paroisse Sagrada Familia de Chihuahua le 11 février, jour de la fête de Notre-Dame de Lourdes.

Le 1er janvier 1924, il est nommé curé de la paroisse Santa Isabel, où il a servi jusqu’à sa mort en 1937. Le prêtre a suscité l’enthousiasme de ses paroissiens pour leur foi, durant son ministère. L’adoration au Saint Sacrement avait en effet alors augmenté, à Santa Isabel. Le père Maldonado avait aussi encouragé ses ouailles à plus d’amour et de dévotion envers la Vierge Marie.

La tension s'installe
En 1926, le gouvernement mexicain entame sa persécution à l’encontre de l’Église.

Le culte public est suspendu. Les églises, séminaires et écoles religieuses sont fermées. L’État de Chihuahua est en partie épargné des hostilités grâce aux mesures prudentes instituées par les autorités locales. Ce n’est pas avant 1931, et une nouvelle vague de persécution religieuse, que cet État a été lui aussi embrasé par la violence. Des prêtres ont été persécutés et exilés. Des responsables et des enseignants catholiques ont été forcés de signer des déclarations indiquant qu’ils renonçaient à leur foi. Toute démonstration publique visant à dénoncer l’action du gouvernement était interdite, elle aussi.

En 1934, le père Maldonado est arrêté et expulsé d’El Paso. Il a demandé à réintégrer sa paroisse le plus tôt possible. Il est revenu au Mexique en 1936 à Boquilla del Rio, une ville situé près de Santa Isabel. Il a résidé là-bas en compagnie d’une famille catholique qui avait transformé une partie de sa maison en lieu où célébrer la messe.

Le père Maldonado a célébré cette année-là la semaine sainte avec une solennité toute spéciale. Après avoir livré son sermon du vendredi saint, il est allé entendre en confession des paroissiens malades vivant en des secteurs dangereux de la région. À son retour à la maison, des hommes armés l’attendaient. Personne n’a attenté toutefois à sa vie.

«Tu es un prêtre»
L’année suivante, lors du Mercredi des cendres, le père Maldonado entendait des gens en confession et distribuait les cendres lorsqu’un groupe d’hommes ivres et armés est parti à sa recherche à travers la ville. Bien que des fidèles tentent de le cacher, le père fut capturé. Ses ravisseurs la fait marcher pieds nus jusqu’au centre de la ville. Tout au long du trajet, le prisonnier a récité le rosaire à voix haute. Beaucoup de ses paroissiens ont marché et ont prié à ses côtés.

Lorsque le groupe est arrivé à l’hôtel de ville, un fonctionnaire municipal attrapa le père Maldonado par les cheveux et le frappa d’un coup de poing. Un leader politique a dégainé son pistolet et a visé le prêtre. Atteint au front, le père Maldonado s’est effondré, son crâne troué et l’œil gauche pratiquement sorti de son orbite.

Voyant qu’il vivait toujours, ses persécuteurs se sont acharnés. Ils l’ont frappé avec la crosse de leurs fusils et l’ont traîné jusqu’au deuxième étage du bâtiment, l’abandonnant, inconscient, dans la mare formée par son propre sang. Tout au long des attaques, le père Maldonado avait serré un petit reliquaire sur son cœur.

Il a été découvert par un groupe de femmes qui l’amenèrent à l’hôpital. Là, on lui a donné l’absolution, l’extrême-onction ainsi que la bénédiction. Le père Maldonado est mort le lendemain du Mercredi des cendres, le 11 février 1937. Son corps a été apporté à la demeure de l’évêque, où on l’a habillé de vêtements sacerdotaux.

Placée dans un humble cercueil, la dépouille fut transportée lors d’une procession funéraire le long de laquelle des milliers de catholiques scandèrent «Gloire au Christ-Roi» tout en récitant le rosaire. Tristesse et colère habitaient les gens après cette sauvage agression. Après l’enterrement, les fidèles se sont amassés autour de sa tombe et ont chanté des hymnes à la Vierge Marie. Sur sa pierre tombale, cette inscription: «Tu es un prêtre.»

Le père Maldonado est mort en martyr et son sacrifice n’a pas été vain. Le 26 avril 1937, le gouverneur de Chihuahua a signé en effet une requête autorisant la reprise du culte public dans son État. Le 1er mai, les cloches de la cathédrale ont sonné à nouveau, appelant les fidèles à la messe. Le jour du premier anniversaire de la mort du père Maldonado, le culte public avait repris partout dans l’État de Chihuahua. Le gouvernement venait de mettre un terme à toute persécution à l’encontre des catholiques de la région.

L’année suivante, lors du Mercredi des cendres, le père Maldonado entendait des gens en confession et distribuait les cendres lorsqu’un groupe d’hommes ivres et armés est parti à sa recherche à travers la ville. Bien que des fidèles tentent de le cacher, le père fut capturé. Ses ravisseurs la fait marcher pieds nus jusqu’au centre de la ville. Tout au long du trajet, le prisonnier a récité le rosaire à voix haute. Beaucoup de ses paroissiens ont marché et ont prié à ses côtés.

Lorsque le groupe est arrivé à l’hôtel de ville, un fonctionnaire municipal attrapa le père Maldonado par les cheveux et le frappa d’un coup de poing. Un leader politique a dégainé son pistolet et a visé le prêtre. Atteint au front, le père Maldonado s’est effondré, son crâne troué et l’œil gauche pratiquement sorti de son orbite.

Voyant qu’il vivait toujours, ses persécuteurs se sont acharnés. Ils l’ont frappé avec la crosse de leurs fusils et l’ont traîné jusqu’au deuxième étage du bâtiment, l’abandonnant, inconscient, dans la mare formée par son propre sang. Tout au long des attaques, le père Maldonado avait serré un petit reliquaire sur son cœur.

Il a été découvert par un groupe de femmes qui l’amenèrent à l’hôpital. Là, on lui a donné l’absolution, l’extrême-onction ainsi que la bénédiction. Le père Maldonado est mort le lendemain du Mercredi des cendres, le 11 février 1937. Son corps a été apporté à la demeure de l’évêque, où on l’a habillé de vêtements sacerdotaux.

Placée dans un humble cercueil, la dépouille fut transportée lors d’une procession funéraire le long de laquelle des milliers de catholiques scandèrent «Gloire au Christ-Roi» tout en récitant le rosaire. Tristesse et colère habitaient les gens après cette sauvage agression. Après l’enterrement, les fidèles se sont amassés autour de sa tombe et ont chanté des hymnes à la Vierge Marie. Sur sa pierre tombale, cette inscription: «Tu es un prêtre.»

Le père Maldonado est mort en martyr et son sacrifice n’a pas été vain. Le 26 avril 1937, le gouverneur de Chihuahua a signé en effet une requête autorisant la reprise du culte public dans son État. Le 1er mai, les cloches de la cathédrale ont sonné à nouveau, appelant les fidèles à la messe. Le jour du premier anniversaire de la mort du père Maldonado, le culte public avait repris partout dans l’État de Chihuahua. Le gouvernement venait de mettre un terme à toute persécution à l’encontre des catholiques de la région.
Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 11 Fév )   Dim 10 Fév - 20:16

Bx Tobie

religieux o.h. et martyr
(1861-1937)


Martyrologe Romain : À Vinaroz en Castille, l’an 1937, le bienheureux Tobie (François Borras Romeu), religieux de l’Ordre hospitalier de Saint Jean de Dieu et martyr. Dans la persécution religieuse déchaînée au cours de la guerre civile espagnole, il fut mis à mort en haine de la foi.



Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
levieuxnostalgique

avatar

Messages : 5015
Date d'inscription : 17/12/2008
Localisation : Canada

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 11 Fév )   Lun 11 Fév - 7:29

Mon coup de coeur:

Ce Sévérin m'est très sympathique
simple et humble malgré ses grands pouvoirs de guérison.

Le vieux nostalgiqu
e

Revenir en haut Aller en bas
Ramtruck01

avatar

Messages : 8552
Date d'inscription : 26/12/2008
Localisation : Canada

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 11 Fév )   Lun 11 Fév - 11:27

Apparition de Notre-Dame de Lourdes
1858


Proclamée Immaculée dans Sa Conception, le 8 décembre 1954, Marie ne devait pas tarder à montrer combien Elle agréait ce nouvel hommage de la sainte Église. Quatre ans plus tard, en 1858, elle daigna Se montrer, à dix-huit reprises, à une petite fille de Lourdes, bourgade des Pyrénées.

L'enfant, ignorante et candide, s'appelait Bernadette. La Vierge paraissait dans une grotte sauvage. Son visage était gracieux et vermeil; Elle était enveloppée dans les plis d'un long voile blanc; une ceinture bleue flottait autour d'Elle; sur chacun de Ses pieds brillait une rose épanouie. L'enfant regarda longtemps, étonnée et ravie; elle prit son chapelet et le récita pieusement. L'apparition lui ordonna de revenir.

La dix-huitième fois, Bernadette supplia la vision de Se faire connaître. Alors, l'Être mystérieux, joignant les mains devant Sa poitrine, et revêtant une majesté toute divine, disparut en disant: "JE SUIS L'IMMACULÉE CONCEPTION!" C'était la Sainte Vierge, patronne de l'Église et de la France, qui venait appeler Son peuple à la prière et à la pénitence.

A partir de cette époque, la ville de Lourdes devenait immortelle. L'Apparition triompha de toutes les impiétés et de toutes les persécutions. Des foules immenses sont venues, selon le désir exprimé par l'Apparition, saluer la Vierge Immaculée dans Sa grotte bénie et dans les splendides sanctuaires érigés à Sa demande et en Son honneur, sur le flanc de la montagne.

De nombreux et éclatants miracles ont récompensé et récompensent toujours la foi des pieux pèlerins; et chaque jour ce grand mouvement catholique va croissant; c'est par centaines de mille, chaque année, que les dévôts de Marie affluent, à Lourdes, de toutes les parties du monde.

La piété catholique a multiplié les Histoires et les Notices de Notre-Dame de Lourdes; mille et mille cantiques de toutes langues ont été chantés au pied de la Grotte bénie; partout, en France et dans toutes les parties du monde, se sont multipliées les représentations de la Grotte de Lourdes et de sa basilique, les images et les statues de la Vierge Immaculée. Les féeriques processions aux flambeaux, les merveilleuses illuminations, les grandioses manifestations qui s'y renouvellent souvent, ont fait de Lourdes comme un coin du Paradis.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 11 Fév )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fêtes du jour ( 11 Fév )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Gaétan de Thienne et commentaire du jour "Qui perdra sa vie à cause de moi la gardera"
» Sainte Catherine de Sienne et commentaire du jour "Ce que tu as caché aux sages et aux savants,..."
» Mon Dieu, merci de ce jour qui finit
» Saint Marc et commentaire du jour "Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création"
» Fête de la Pentecôte et commentaire du jour "De la Pentecôte juive à la Pentecôte chrétienne"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catholique pratiquant :: Sujets spirituels :: Les Saints du jour-
Sauter vers: