Catholique pratiquant


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Fêtes du jour ( Avril )
Dim 24 Avr - 23:12 par Ramtruck01

» Psaume du jours ( 25 Avril )
Dim 24 Avr - 23:11 par Ramtruck01

» Lectures du Jour ( 25 Avril )
Dim 24 Avr - 23:11 par Ramtruck01

» Meditation du jours ( 25 Avril )
Dim 24 Avr - 23:09 par Ramtruck01

» Les Tweet(s) du Pape ( Avril )
Dim 24 Avr - 23:00 par Ramtruck01

» a-t il quelqu-un?
Dim 24 Avr - 22:43 par Ramtruck01

» Pensées du jour
Dim 20 Sep - 6:26 par Ramtruck01

» Les Tweet(s) du Pape ( Sept )
Dim 20 Sep - 6:24 par Ramtruck01

» Reflexion du Jours ( 20 Sept )
Dim 20 Sep - 6:22 par Ramtruck01

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Partagez | 
 

 Fêtes du jour ( 18 mai )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ramtruck01

avatar

Messages : 8552
Date d'inscription : 26/12/2008
Localisation : Canada

MessageSujet: Fêtes du jour ( 18 mai )    Ven 18 Mai - 21:01

Saint(s) du jour

St Félix de Cantalice, Capucin († 1587)
St Jean Ier, Pape († 526)
St Eric de Suède († 1161)
Bse Blandine Merten, Ursuline († 1918)
St Merole, martyr († 785)
David et Saint Tatchan († 693)
Dioscore († 303)
Étienne († 893)
Potamon (4e s.)
Quinibert (9e s.)
Théodote (4e s.)
Revenir en haut Aller en bas
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 18 mai )    Sam 19 Mai - 19:32




SAINT FÉLIX de CANTALICE

Capucin

(+ 1587)



Félix vit le jour à Cantalice, bourgade située au pied de l'Apennin. Dès le bas âge, il manifesta de telles marques de prédestination que ses compagnons l'avaient surnommé " le petit Saint ". Ses parents, qui étaient de pauvres laboureurs, l'employèrent de bonne heure à garder les troupeaux. Cette vie allait bien à l'âme méditative de l'enfant : peu enclin aux conversations oiseuses, il recherchait les lieux solitaires, et y répétait souvent le Pater et l'Ave et les quelques formules pieuses qu'on lui avait apprises. Lorsque les autres bergers se livraient au sommeil, lui s'agenouillait devant un arbre sur l'écorce duquel il avait gravé une Croix.

À neuf ans, Félix passa au service d'un riche bourgeois qui lui confia d'abord la garde de ses troupeaux, puis le chargea du labourage de ses terres. Le jeune homme aima son nouvel emploi qui lui permettait d'assister tous les jours à la Messe avant de se rendre aux champs. Cet humble travailleur, sans instruction, qui n'avait fréquenté aucune école, avait beaucoup appris du Saint-Esprit. Comme il l'avouait plus tard, il ne connaissait que six lettres : cinq rouges et une blanche. Les cinq rouges étaient les cinq plaies du Sauveur, et la blanche était la Vierge Marie.

Dieu lui inspira d'embrasser un genre de vie plus parfait. À un parent qui lui objectait les austérités de la vie religieuse, il répondit : " Je veux être religieux tout de bon ou ne pas m'en mêler ". Il alla frapper à la porte des Capucins. À la vue de ce paysan du Danube, le Père Gardien, voulant l'éprouver, lui dit : "Vous venez sans doute ici pour avoir un habit neuf et y vivre sans rien faire. Ou bien vous croyez que vous allez commander aux religieux comme vous commandiez à vos bœufs. Renoncez à ce projet et n'y pensez plus ". Mais le postulant répondit à ce compliment si humblement et si sensément que le terrible Gardien l'admit sur-le-champ.

Devenu profès, le Frère Félix fut fixé au couvent de Rome avec les attributions de quêteur. Il resta quarante ans dans cet humble emploi, allant chaque jour, la besace sur le dos, pieds nus, et récitant son chapelet, quêter la subsistance de ses frères. Les humiliations, comme les peines corporelles, étaient pour lui ses roses du Paradis ; il ne craignait pas de s'appeler lui-même l'âne du couvent des Capucins. " Mais où est-il donc, votre âne ? Frère Félix ", lui demanda-t-on un jour. - " C'est moi ! " répondit l'humble religieux.

Dans sa vieillesse, le Cardinal protecteur de l'Ordre lui offrit de le faire décharger de ses fatigantes fonctions. " Monseigneur, répondit Félix, laissez-moi mon office de quêteur : un soldat doit mourir l'épée à la main, un âne sous sa charge, et Frère Félix sous sa besace ".

La mortification allait de pair avec son esprit de pauvreté et d'humilité : il se privait même des satisfactions les plus légitimes, telles que de s'approcher du feu l'hiver. " Allons, Frère âne, disait-il à son corps, il faut que tu te réchauffes sans feu ; car c'est ainsi que doivent être traitées les bêtes de somme... Loin du feu, Frère âne, loin du feu ! C'est devant le feu que saint Pierre renia son Maître. "

Il supporta patiemment de douloureuses infirmités et Dieu rappela à lui le Frère Félix, le 18 mai 1587.



J.M. Planchet, Nouvelle Vie des Saints, p. 199
Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 18 mai )    Sam 19 Mai - 19:34



Saint Jean Ier

Pape

(+ 526)



Son pontificat débuta en 523. C'est lui qui instaura la fête de la naissance du Christ. Il fit volontairement une erreur de date (décembre au lieu de mars ou avril) afin de supprimer une fête païenne qui se déroulait le 25.

Le roi des Ostrogoths voulut l'utiliser pour obtenir la libération d'otages détenus par l'empereur de Constantinople. Le Pape s'y rendit en ambassade malgré lui mais ne remplit son office comme l'aurait souhaité le roi barbare. Avec ce voyage, il est le premier pape à se déplacer hors de Rome. Théodoric, furieux du pouvoir de ce pape qui lui tenait tête, l'exila à Ravenne et l'y laissa mourir de faim. Il décéda le 18 mai 526.
Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 18 mai )    Sam 19 Mai - 19:54



Saint Eric de Suède

(+ 1161)



Martyr d'origine anglaise. Eric IX était roi de Suède depuis 1150. Il usa de toute son influence pour évangéliser ses sujets par la codification des lois de son royaume qu'il rédigea dans un esprit chrétien, sans vouloir les forcer à la conversion.

Il décida de conquérir la Finlande, autant pour l'expansion de son domaine que pour y porter l'Évangile.
Il fut assassiné à la sortie d'une messe à Turku, port situé au sud-est de la Finlande.
Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 18 mai )    Sam 19 Mai - 19:57



Bienheureuse Blandine Merten

Ursuline

(+ 1918)


Née à Duppenweiler en Allemagne, Blandine Merten entra dans l'Ordre de sainte Ursule (Ursulines) où elle sut joindre la vie contemplative aux tâches quotidiennes de l'éducation humaine et chrétienne des jeunes adolescentes. Sa dévotion eucharistique était grande.

" Celui qui aime Dieu, n'a pas besoin d'accomplir des actes exceptionnellement élevé, il lui suffit d'aimer ", répétait-elle souvent.



Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 18 mai )    

Revenir en haut Aller en bas
 
Fêtes du jour ( 18 mai )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Gaétan de Thienne et commentaire du jour "Qui perdra sa vie à cause de moi la gardera"
» Sainte Catherine de Sienne et commentaire du jour "Ce que tu as caché aux sages et aux savants,..."
» Mon Dieu, merci de ce jour qui finit
» Saint Marc et commentaire du jour "Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création"
» Fête de la Pentecôte et commentaire du jour "De la Pentecôte juive à la Pentecôte chrétienne"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catholique pratiquant :: Sujets spirituels :: Les Saints du jour-
Sauter vers: