Catholique pratiquant


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Fêtes du jour ( Avril )
Dim 24 Avr - 23:12 par Ramtruck01

» Psaume du jours ( 25 Avril )
Dim 24 Avr - 23:11 par Ramtruck01

» Lectures du Jour ( 25 Avril )
Dim 24 Avr - 23:11 par Ramtruck01

» Meditation du jours ( 25 Avril )
Dim 24 Avr - 23:09 par Ramtruck01

» Les Tweet(s) du Pape ( Avril )
Dim 24 Avr - 23:00 par Ramtruck01

» a-t il quelqu-un?
Dim 24 Avr - 22:43 par Ramtruck01

» Pensées du jour
Dim 20 Sep - 6:26 par Ramtruck01

» Les Tweet(s) du Pape ( Sept )
Dim 20 Sep - 6:24 par Ramtruck01

» Reflexion du Jours ( 20 Sept )
Dim 20 Sep - 6:22 par Ramtruck01

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Partagez | 
 

 Fêtes du jour ( 26 avril )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ramtruck01

avatar

Messages : 8552
Date d'inscription : 26/12/2008
Localisation : Canada

MessageSujet: Fêtes du jour ( 26 avril )    Mer 25 Avr - 19:44

Saint(s) du jour

St Raphaël Arnáiz Barón, moine (1911-1938)
St. Clet, Pape et martyr († c. 88)
St. Marcellin, pape et martyr (IVe siècle)
St. Paschase Radbert, abbé bénédictin († 860)
Bse Alida, veuve (1249-1309)
Basile de Nicomédie († 322)
Étienne de Perm († 1396)
Exuperance († 380)
Jean de Valence Moine à Citeaux puis évêque de Valence († 1145)
Joannice († 1430)
Riquier, Prêtre dans le Ponthieu († 645)
Stanislas Kubista († 1940)
Revenir en haut Aller en bas
Ramtruck01

avatar

Messages : 8552
Date d'inscription : 26/12/2008
Localisation : Canada

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 26 avril )    Mer 25 Avr - 19:48

NOTRE-DAME du BON CONSEIL

L'apparition de Notre-Dame du Bon Conseil est si célèbre, Son image si répandue et si honorée dans l'Église, qu'il convient de donner place à cette forme de dévotion.

La petite ville de Gennazano, à dix lieues environ de Rome, sur les montagnes de la Sabine, honora, dès le Ve siècle, la Sainte Vierge sous le vocable de Notre-Dame du Bon Conseil.

Au XVe siècle, l'église menaçait ruine. Une pieuse femme, nommée Pétruccia, entreprit de la reconstruire, malgré ses quatre-vingts ans; elle y employa sa fortune, qui ne suffit pas à l'achever. Pétruccia prédit que la Sainte Vierge achèverait l'oeuvre.

Or, le 25 avril 1467, à l'heure des vêpres, une céleste harmonie se fit entendre dans les airs, la foule vit descendre une nuée brillante qui alla se reposer sur l'autel de la chapelle de Saint-Blaise, par où avait commencé la restauration de l'église. Au même moment, toutes les cloches du pays sonnèrent leurs plus joyeuses volées. La nuée disparue, la foule émerveillée aperçut une image de Marie portant l'Enfant Jésus, peinte sur enduit et se tenant au fond de l'autel, près du mur, sans appui naturel.

Il fut dûment constaté que cette peinture avait été transportée miraculeusement d'une église de Scutari, ville d'Albanie. La Providence avait voulu la soustraire aux profanations des Turcs, maîtres de ce pays, et l'envoyer comme récompense de la foi de Pétruccia et des habitants de Gennazano.

L'histoire des merveilles de tous genres accomplies, depuis ce temps, autour de l'image miraculeuse, demanderait des volumes entiers. Souvent on a vu l'image changer d'aspect, et les yeux de la Sainte Vierge prendre un air de vie exprimant la joie ou la douleur. Que de maladies et d'infirmités guéries! Que de grâces spirituelles obtenues!

Gennazano est toujours un lieu de pèlerinage vénéré et très fréquenté, et beaucoup de pieux pèlerins même étrangers à l'Italie, si le temps le leur permet, tiennent à visiter ce sanctuaire béni. Les souverains Pontifes ont comblé d'indulgences la dévotion à Notre-Dame du Bon Conseil, et Léon XIII a inséré dans les Litanies de la Sainte Vierge le titre de Mère du Bon Conseil.
Revenir en haut Aller en bas
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 26 avril )    Mer 25 Avr - 21:17




SAINT RAPHAËL ARNÁIZ BARÓN


Moine
(1911-1938)



Raphaël Arnáiz Barón naquit à Burgos (Espagne) le 9 avril 1911, dans une famille d'un niveau social élevé et profondément chrétienne. Il fut baptisé et confirmé à Burgos et commença ses études au Collège des Pères Jésuites de cette ville où, en 1919, il fut admis à la première Communion.

Au cours de ces années, il reçut la première visite de la maladie : des fièvres persistantes dues à de la colibacillose l'obligèrent à interrompre ses études. Une fois guéri, son père, en remerciement de ce qu'il considérait comme une intervention spéciale de la Vierge Marie, le conduisit, à la fin de l'été de 1921, à Saragosse, et là, le consacra à la Vierge del Pilar, fait qui ne manqua pas de marquer profondément l'esprit de Raphaël.

Lorsque la famille se transféra à Oviedo, il poursuivit ses études secondaires au Collège local des Pères Jésuites, obtenant le baccalauréat scientifique, et s'inscrivit à l'École Supérieure d'Architecture de Madrid, où il sut harmoniser ses études avec une fervente et constante vie de piété.

D'une intelligence brillante et éclectique, Raphaël se distinguait aussi par son sens aigu de l'amitié et par la finesse de ses traits. Doué d'un caractère heureux et jovial, sportif, plein de talents pour le dessin et pour la peinture, il aimait la musique et le théâtre. Mais au fur et à mesure qu'il grandissait en âge et développait sa personnalité, grandissait aussi son expérience spirituelle de vie chrétienne.

À Madrid, pendant ses études universitaires d'architecture, dans son programme d'études et de vie très ordonnée et engagée, il avait introduit une longue visite quotidienne au Très Saint Sacrement (le « Maître ») dans la chapelle du « Caballero de Gracia » et était très fidèle à participer à ses tours d'adoration, comme membre de l'Association pour l'Adoration Nocturne.

Dans son cœur bien disposé à l'écoute, Dieu voulut susciter l'invitation à une consécration spéciale dans la vie contemplative.

Ayant pris contact avec la Trappe de San Isidro de Duenas, Raphaël se sentit fortement attiré vers ce qui lui apparaissait comme le lieu qui correspondrait le mieux à ses désirs les plus intimes. En décembre 1933, il interrompt subitement ses cours universitaires, et le 16 janvier 1934, il entre au monastère de San Isidro.

Après les premiers mois de noviciat et le premier Carême vécus avec enthousiasme, embrassant les dures austérités de la Trappe, Dieu, mystérieusement, voulut l'éprouver avec une subite et pénible infirmité : une forme très grave de diabète sucré qui l'obligea à abandonner rapidement le monastère et à retourner dans sa famille, pour être soigné, par ses parents, d'une manière adaptée.

À peine rétabli, il rentra à la Trappe, mais la maladie le contraignit à plusieurs reprises à abandonner le monastère. Mais chaque fois, il voulut rentrer, répondant fidèlement et généreusement à un impératif intérieur qu'il sentait être l'appel de Dieu.

Sanctifié par la joyeuse et héroïque fidélité à sa vocation, dans l'amoureuse acceptation des projets divins et du mystère de la Croix, dans la recherche passionnée de la Face de Dieu, fasciné par la contemplation de l'Absolu, dans la tendre et filiale dévotion à la Vierge Marie - « la Dame », comme il aimait l'appeler -, il consuma sa vie à l'aube du 26 avril 1938, à 27 ans à peine accomplis, et fut enterré dans le cimetière du monastère, et ensuite dans l'église abbatiale.

Très rapidement la renommée de sa sainteté se répandit au-delà des murs du monastère. Ensemble, le parfum de sa vie et ses nombreux écrits spirituels continuent à se répandre et à être recherchés avec grand profit par ceux qui entrent en contact avec lui. Il a été défini comme l'un des plus grands mystiques du XXème siècle.

Le 19 août 1989, le Saint Père Jean-Paul II, à l'occasion de la Journée Mondiale de la Jeunesse à Santiago de Compostelle, le proposa comme modèle aux jeunes de notre temps, et le 27 septembre 1992 le proclama bienheureux.

Avec la canonisation le 11 octobre 2009, le Pape Benoît XVI le présenta comme ami, exemple et intercesseur à tous les fidèles, mais surtout aux jeunes.
Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 26 avril )    Mer 25 Avr - 21:19




Saint Clet (ou Anaclet)


Pape et martyr
(† c. 88)


Clet, romain de famille prétorienne, fut disciple de saint Pierre : il succéda à saint Lin vers 76. Il est le troisième pape. Il mourut martyr vers 88 sous Domitien.
Son nom a été inséré dans le canon de la messe.
Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 26 avril )    Mer 25 Avr - 21:21



Saint Marcellin


Pape et martyr
(+ IVème siècle)



Marcellin, romain d'origine, succéda à saint Caius sur le siège de Saint Pierre.

Son pontificat (de 296 à 304) fut troublé par la persécutionde Dioclétien qui fit des milliers de victimes. Lui-même souffrit avec beaucoup de courage.

Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 26 avril )    Mer 25 Avr - 21:23




Saint Paschase Radbert


Abbé bénédictin
(c. 790-860)



Né à Soissons, Paschase Radbert fut abandonné et recueilli par l'abbesse Théodrade, cousine de Charlemagne. Il la quitta mais se convertit à 22 ans et se fit moine et professeur à Corbie.

Elu abbé, il fut destitué et se réfugia au monastère de Saint-Riquier où il resta simple moine de son plein gré.
Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 26 avril )    Mer 25 Avr - 21:26






Bienheureuse Alida


Veuve
(1249-1309)



Alda ou Alida naquit en Italie, à Sienne en Toscane, elle y épousa le jeune Bindo Bellanti, comme elle, de la noblesse siennoise. Elle aima cet époux dont la bonté était aussi grande que la piété.

Lorsqu'il mourut, elle n'avait que trente ans et se consacra dans le "tiers Ordre des humiliés", des humbles. Puis elle soigna les malades à l'hôpital de sa ville, jusqu'à sa mort.
Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 26 avril )    

Revenir en haut Aller en bas
 
Fêtes du jour ( 26 avril )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Textes Liturgiques du jour : 30 Avril 2015, Temps Pascal
» Voici venir le Huitième Jour (Message de Jésus à J.N.S.R. le 17 Avril 2003)
» Textes Liturgiques du jour : 29 Avril 2015, Temps Pascal
» Textes Liturgiques du jour : 30 Avril 2015, Temps Pascal
» Textes Liturgiques du jour : 14 Avril 2015, Temps Pascal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catholique pratiquant :: Sujets spirituels :: Les Saints du jour-
Sauter vers: