Catholique pratiquant


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Fêtes du jour ( Avril )
Dim 24 Avr - 23:12 par Ramtruck01

» Psaume du jours ( 25 Avril )
Dim 24 Avr - 23:11 par Ramtruck01

» Lectures du Jour ( 25 Avril )
Dim 24 Avr - 23:11 par Ramtruck01

» Meditation du jours ( 25 Avril )
Dim 24 Avr - 23:09 par Ramtruck01

» Les Tweet(s) du Pape ( Avril )
Dim 24 Avr - 23:00 par Ramtruck01

» a-t il quelqu-un?
Dim 24 Avr - 22:43 par Ramtruck01

» Pensées du jour
Dim 20 Sep - 6:26 par Ramtruck01

» Les Tweet(s) du Pape ( Sept )
Dim 20 Sep - 6:24 par Ramtruck01

» Reflexion du Jours ( 20 Sept )
Dim 20 Sep - 6:22 par Ramtruck01

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Partagez | 
 

 Lorsque le Dieu infiniment sage prit une Mère, ne connaissait-il pas le coeur humain ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Jade
Admin
Jade

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Lorsque le Dieu infiniment sage prit une Mère, ne connaissait-il pas le coeur humain ?    Mer 11 Aoû - 20:32

12 août - France. Vesoul, Notre Dame de la Motte (1854) - Ste Jeanne de Chantal


Lorsque le Dieu infiniment sage prit une Mère, ne connaissait-il pas le coeur humain ?


Dans le Magnificat Marie nous a esquissé son propre portrait. « Il a regardé la bassesse de sa servante ... »

Je me rappelle l'étrange émotion qui surprit hommes et femmes, jeunes et vieux quand, lors du couronnement de la reine actuelle (lors de son couronnement en 1837, la reine Victoria était âgée de 18 ans), leur regard se fixa sur cette créature si proche de l'enfance, si frêle, si délicate, si timide, qui avait été élevée à un héritage si grandiose, appelée à un règne si vaste, et dont la personne contrastait tellement avec le spectacle solennel dont elle était le centre. Pouvait-il en être autrement avec des spectateurs sujets à des émotions humaines ?

Et lorsque le Dieu infiniment sage prit une Mère, ne connaissait-il pas le coeur humain ? Ne prévoyait-il pas les émotions que nous éprouverions à la vue d'une telle grandeur chez une personne si simple et si modeste ?


Cardinal John Henry Newman
Lettre à Pusey - Lettre à un frère séparé sur la dévotion mariale des catholiques



Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
levieuxnostalgique

levieuxnostalgique

Messages : 5015
Date d'inscription : 17/12/2008
Localisation : Canada

MessageSujet: Re: Lorsque le Dieu infiniment sage prit une Mère, ne connaissait-il pas le coeur humain ?    Jeu 12 Aoû - 7:21

Si grande et si petite à la fois!

Le vieux nostalgique
Revenir en haut Aller en bas
 
Lorsque le Dieu infiniment sage prit une Mère, ne connaissait-il pas le coeur humain ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lorsque le Dieu infiniment sage prit une Mère, ne connaissait-il pas le coeur humain ?
» 1 janvier 2015 - Sainte Marie, Mère de Dieu, solennité
» Dieu veut ainsi honorer sa Mère
» Dieu est Pere et Mere...
» La Bible de Jérusalem

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catholique pratiquant :: Sujets spirituels :: Marie-
Sauter vers: