Catholique pratiquant


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Fêtes du jour ( Avril )
Dim 24 Avr - 23:12 par Ramtruck01

» Psaume du jours ( 25 Avril )
Dim 24 Avr - 23:11 par Ramtruck01

» Lectures du Jour ( 25 Avril )
Dim 24 Avr - 23:11 par Ramtruck01

» Meditation du jours ( 25 Avril )
Dim 24 Avr - 23:09 par Ramtruck01

» Les Tweet(s) du Pape ( Avril )
Dim 24 Avr - 23:00 par Ramtruck01

» a-t il quelqu-un?
Dim 24 Avr - 22:43 par Ramtruck01

» Pensées du jour
Dim 20 Sep - 6:26 par Ramtruck01

» Les Tweet(s) du Pape ( Sept )
Dim 20 Sep - 6:24 par Ramtruck01

» Reflexion du Jours ( 20 Sept )
Dim 20 Sep - 6:22 par Ramtruck01

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Partagez | 
 

 Fêtes du jour ( 27 Mai )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Fêtes du jour ( 27 Mai )   Dim 26 Mai - 19:30

St Augustin de Cantorbéry, archevêque († v. 604)
Bx José Tous y Soler, prêtre o.f.m. cap. (1811-1871)
St Jules, ancien soldat et martyr († v. 302)
St Restitut, martyr à Rome († v. IVe siècle)
St Eutrope, évêque d'Orange († v. 475)
St Brunon, évêque à Wurzbourg († 1045)
St Gaubert, prêtre et ermite († 1039)
BBx Edmond Duke et Richard Hill, prêtres et martyrs. († 1590)
BBx Jean Hogg et Richard Holiday, prêtres et martyrs († 1590)
Stes Barbe Kim et Barbe Yi, martyres († 1839)
St Athanase Bazzekuketta, page du roi et martyr († 1886)
St Gonzague Gonza, martyr († 1886)
Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 27 Mai )   Dim 26 Mai - 19:33


Saint Augustin de Cantorbéry

Moine bénédictin et archevêque
(† 605)



Aux Ve et VIe siècles, l'île de la Grande-Bretagne évangélisée dès les premiers siècles du christianisme, était retombée dans le paganisme à la suite de l'invasion des Saxons. Le jeune roi de ce temps, Ethelbert, épousa Berthe, princesse chrétienne, fille de Caribert Ier, roi de Paris et petit-fils de Clovis. Berthe consentit à ce mariage à la condition d'avoir sa chapelle et de pouvoir observer librement les préceptes et les pratiques de sa foi avec l'aide et l'appui d'un évêque gallo-franc. L'âme du roi de Kent subissait la salutaire influence de sa pieuse épouse qui le préparait sans le savoir à recevoir le don de la foi.

Le pape Grégoire le Grand jugea le moment opportun pour tenter l'évangélisation de l'Angleterre qu'il souhaitait depuis longtemps. Pour réaliser cet important projet, le souverain pontife choisit le moine Augustin alors prieur du monastère de St-André à Rome. On ne sait absolument rien de la vie de saint Augustin de Cantorbéry avant le jour solennel du printemps 596, où pour obéir aux ordres du pape saint Grégoire le Grand qui avait été son abbé dans le passé, il dut s'arracher à la vie paisible de son abbaye avec quarante de ses moines pour devenir missionnaire.

À Lérins, première étape des moines missionnaires, ce qu'on leur rapporta de la cruauté des Saxons effraya tellement les compagnons d'Augustin, qu'ils le prièrent de solliciter leur rappel du pape. Augustin dut retourner à Rome pour supplier saint Grégoire de dispenser ses moines d'un voyage si pénible, si périlleux et si inutile. Le souverain pontife renvoya Augustin avec une lettre où il prescrivait aux missionnaires de reconnaître désormais le prieur de St-André pour leur abbé et de lui obéir en tout. Il leur recommanda surtout de ne pas se laisser terrifier par tous les racontars et les encouragea à souffrir généreusement pour la gloire de Dieu et le salut des âmes.

Ainsi stimulés, les religieux reprirent courage, se remirent en route et débarquèrent sur la plage méridionale de la Grande-Bretagne. Le roi Ethelbert n'autorisa pas les moines romains à venir le rencontrer dans la cité de Cantorbéry qui lui servait de résidence, mais au bout de quelques jours, il s'en alla lui-même visiter les nouveaux venus. Au bruit de son approche, les missionnaires, avec saint Augustin à leur tête, s'avancèrent processionnellement au-devant du roi, en chantant des litanies.

Ethelbert n'abandonna pas tout de suite les croyances de ses ancêtres. Cependant, il établit libéralement les missionnaires à Cantorbéry, capitale de son royaume, leur assignant une demeure qui s'appelle encore Stable Gate : la porte de l'Hôtellerie, et ordonna qu'on leur fournit toutes les choses nécessaires à la vie.

Vivant de la vie des Apôtres dans la primitive Église, saint Augustin et ses compagnons étaient assidus à l'oraison, aux vigiles et aux jeûnes. Ils prêchaient la parole de vie à tous ceux qu'ils abordaient, se comportant en tout selon la sainte doctrine qu'ils propageaient, prêts à tout souffrir et à mourir pour la vérité. L'innocence et la simplicité de leur vie, la céleste douceur de leur enseignement, parurent des arguments invincibles aux Saxons qui embrassèrent le christianisme en grand nombre.

Charmé comme tant d'autres par la pureté de la vie de ces hommes, séduit par les promesses dont plus d'un miracle attestait la vérité, le noble et vaillant Ethelbert demanda lui aussi le baptême qu'il reçut des mains de saint Augustin. Sa conversion amena celle d'une grande partie de ses sujets. Comme le saint pape Grégoire le Grand lui recommanda de le faire, le roi proscrivit le culte des idoles, renversa leurs temples et établit de bonnes mœurs par ses exhortations, mais encore plus par son propre exemple.

En 597, étant désormais à la tête d'une chrétienté florissante, saint Augustin de Cantorbéry se rendit à Arles, afin d'y recevoir la consécration épiscopale, selon le désir du pape saint Grégoire. De retour parmi ses ouailles, à la Noël de la même année, dix mille Saxons se présentèrent pour recevoir le baptême.

De plus en plus pénétré de respect et de dévouement pour la sainte foi, le roi abandonna son propre palais de Cantorbéry au nouvel archevêque. À côté de cette royale demeure, on construisit une basilique destinée à devenir la métropole de l'Angleterre. Saint Augustin en devint le premier archevêque et le premier abbé.

En le nommant primat d'Angleterre, le pape saint Grégoire le Grand lui envoya douze nouveaux auxiliaires, porteurs de reliques et de vases sacrés, de vêtements sacerdotaux, de parements d'autels et de livres destinés à former une bibliothèque ecclésiastique. Le souverain pontife conféra aussi au nouveau prélat le droit de porter le pallium en célébrant la messe, pour le récompenser d'avoir formé la nouvelle Église d'Angleterre par ses inlassables travaux apostoliques. Cet honneur insigne devait passer à tous ses successeurs sur le siège archiépiscopal d'Angleterre. Le pape lui donna également le pouvoir d'ordonner d'autres évêques afin de constituer une hiérarchie régulière dans ce nouveau pays catholique. Il le constitua aussi métropolitain des douze évêchés qu'il lui ordonna d'ériger dans l'Angleterre méridionale.

Les sept dernières années de sa vie furent employées à parcourir le pays des Saxons de l'Ouest. Même après sa consécration archiépiscopale, saint Augustin voyageait en véritable missionnaire, toujours à pied et sans bagage, entremêlant les bienfaits et les prodiges à ses prédications. Rebelles à la grâce, les Saxons de l'Ouest refusèrent d'entendre Augustin et ses compagnons, les accablèrent d'avanies et d'outrages et allèrent jusqu'à attenter à leur vie afin de les éloigner.

Au début de l'an 605, deux mois après la mort de saint Grégoire le Grand, son ami et son père, saint Augustin, fondateur de l'Église anglo-saxonne, alla recueillir le fruit de ses multiples travaux. Avant de mourir, il nomma son successeur sur le siège de Cantorbéry.

Selon la coutume de Rome, le grand missionnaire fut enterré sur le bord de la voie publique, près du grand chemin romain qui conduisait de Cantorbéry à la mer, dans l'église inachevée du célèbre monastère qui allait prendre et garder son nom.



Boll., Paris, éd. 1874, tome 6, p. 193-199 -- Marteau de Langle de Cary, 1959, tome II, p. 277-279 -- l'Abbé J. Sabouret, édition 1922, p. 199-200

Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 27 Mai )   Dim 26 Mai - 19:41



Bx José Tous y Soler

Prêtre o.f.m. cap et fondateur de la Congrégation des :
“Hermanas Capuchinas de la Madre del Divino Pastor”
(Sœurs capucines de la Mère de Dieu du Divin Pasteur)



La mémoire liturgique n’est pas célébrée le jour du « dies natalis » (27 février) mais le 27 mai, date de l’inauguration de la première école de l’Institut (27 mai 1850 à Ripoll).


José Tous y Soler naît à Igualada (Barcelone), le 31 mars 1811 ; il est le huitième de douze enfants de Nicolas et Francisca.

En 1828, Fr. José émit les vœux religieux, puis il étudia la philosophie et la théologie dans les couvents de Calella de la Costa, de Gerona et de Valls. En 1833, il reçut le diaconat à Tarragona et le 24 mai 1834, il fut ordonné prêtre. Il fut ensuite envoyé au couvent S. Madrona à Barcelone, « où il se distingua par sa fidélité au ministère sacerdotal et par une vie intérieure profonde, alimentée par une relation intime avec Jésus crucifié, avec Jésus Eucharistie et avec Marie, la Mère du Bon Pasteur, dévotions qui marquèrent profondément sa vie ».

Avec la révolte sociale de 1835, les couvents furent supprimés par le gouvernement. Le capucin et ses frères furent emprisonnés pendant 18 jours dans la forteresse de Monjuic à Barcelone. Puis ce fut l'exil en France puis dans le nord de l'Italie, puis en France à nouveau en 1836, à Grenoble, Marseille et dans le diocèse de Toulouse, où il compléta ses études de morale, et obtint le titre de prédicateur de l'Ordre des Frères mineurs capucins. En même temps, il était chapelain des bénédictines de l'Adoration perpétuelle.

En authentique frère capucin, Fr José vivait « de peu », « cultivant l'humilité, l'amour pour le silence, la vie d'oraison et se dédiant aux nécessités matérielles et spirituelles de ceux qu'il rencontrait ».

En 1843, il revint en Espagne mais les lois « libérales » ne lui permirent pas un retour à la vie conventuelle, il partit donc dans sa famille, sans abandonner pour autant son style de vie capucin, et en supportant les « injures contre sa personne de prêtre et religieux ».

Il exerça son ministère à Esparragure (Barcelone) puis, en 1848, dans la paroisse de Saint-François de Paule à Barcelone et devenant directeur spirituel de la « Pieuse Association de la glorieuse et aimable martyre sainte Romaine » promouvant la vénération de la Mère du Bon Pasteur. A Saint-François de Paule, il constata l'abandon spirituel et matériel des enfants et des jeunes.

Pour eux, il fonda, en mars 1850, l'Institut des « Sœurs capucines de la Mère de Dieu du Divin Pasteur ».

La première maison fut inaugurée le 27 mai 1850 à Ripoll (Gerona) et une autre, en 1858, à Capellades (Barcelone), puis à San Quirico de Besora (Barcelone, 1860), Barcelone (1862) et Ciempozuelos (Madrid, 1865).

Les Constitutions de l'Institut rédigées par Fr José furent approuvées par l'évêque de Vic, Mgr Luciano Casadevall. Les deux piliers de cette nouvelle fondation sont « la dévotion à Marie, Mère du Divin Pasteur et l'éducation des enfants et des jeunes ». En 1905, l'Institut fut rattaché à l'Ordre des Frères mineurs capucins.

Fr. José rencontra sœur la mort le 27 février 1871, alors qu’il célébrait l’eucharistie dans le collège de la Mère du Divin Pasteur à Barcelone.

José Tous y Soler a été béatifié le 25 avril 2010, en la basilique Santa Maria del Mar à Barcelone, en présence du cardinal Secrétaire d'État, Tarcisio Bertone.




http://www.ofmcap.org/ofmcap/allegati/2368/circolare06_fr.pdf
Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 27 Mai )   Dim 26 Mai - 19:42

St Jules

ancien soldat et martyr
(† v. 302)


Martyrologe Romain : À Dorostore en Médie, vers 302, saint Jules, martyr. Vétéran en retraite de l’armée, au temps de la persécution, il fut arrêté par des gardes d’office et présenté au juge Maxime. Il manifesta en sa présence son horreur des idoles, confessa le nom du Christ avec la plus grande assurance, fut puni de la peine capitale et frappé de l’épée.
Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 27 Mai )   Dim 26 Mai - 19:43

St Restitut

martyr à Rome
(† v. IVe siècle)


Martyrologe Romain : Sur la voie Nomentane, au seizième mille de Rome, saint Restitut, martyr.
Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 27 Mai )   Dim 26 Mai - 19:44

St Eutrope

évêque d'Orange
(† v. 475)


Martyrologe Romain : À Orange en Provence, vers 475, saint Eutrope, évêque, qui travaillait de ses mains avec ardeur malgré la rigueur des saisons et, pendant le carême, prolongeait l’office divin par la prière personnelle et le jeûne.
Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 27 Mai )   Dim 26 Mai - 19:45

St Brunon

évêque à Wurzbourg
(† 1045)


Martyrologe Romain : À Wurzbourg en Franconie, l’an 1045, saint Brunon, évêque, qui reconstruisit la cathédrale, réorganisa l’école épiscopale et écrivit pour le peuple des commentaires des saintes Écritures.
Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 27 Mai )   Dim 26 Mai - 19:47

St Gaubert

prêtre et ermite
(† 1039)


Martyrologe Romain : Au monastère de Montsalvy en Auvergne, l’an 1039, saint Gaubert, prêtre et ermite, grâce à qui ce lieu, auparavant sauvage et affreux, devint un hospice pour accueillir les pèlerins.
Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 27 Mai )   Dim 26 Mai - 19:48

BBx Edmond Duke et Richard Hill

prêtres et martyrs.
(† 1590)


Martyrologe Romain : À Dryburne, près de Durham en Angleterre, l’an 1590, les bienheureux Edmond Duke, Richard Hill, Jean Hogg et Richard Holiday, prêtres et martyrs. Formés au collège anglais de Reims, ils revinrent en Angleterre et, uniquement en raison de leur sacerdoce, ils furent condamnés à mort sous la reine Élisabeth Ière et pendus au gibet.

Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 27 Mai )   Dim 26 Mai - 19:49

BBx Jean Hogg et Richard Holiday

prêtres et martyrs
(† 1590)


Martyrologe Romain : À Dryburne, près de Durham en Angleterre, l’an 1590, les bienheureux Edmond Duke, Richard Hill, Jean Hogg et Richard Holiday, prêtres et martyrs. Formés au collège anglais de Reims, ils revinrent en Angleterre et, uniquement en raison de leur sacerdoce, ils furent condamnés à mort sous la reine Élisabeth Ière et pendus au gibet.

Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 27 Mai )   Dim 26 Mai - 19:51

Stes Barbe Kim et Barbe Yi

martyres
(† 1839)


Martyrologe Romain : À Séoul en Corée, l’an 1839, les saintes martyres Barbe Kim, veuve, et Barbe Yi, vierge, âgée de quinze ans, qui furent ensemble détenues en prison, où elles moururent de la peste.










Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 27 Mai )   Dim 26 Mai - 19:56


St Athanase Bazzekuketta

page du roi et martyr
(† 1886)


Martyrologe Romain : À Nakiwubo en Ouganda, l’an 1886, saint Athanase Bazzekuketta, martyr. Il était un des pages du roi, récemment baptisé et brûlant du désir du martyre. Pendant qu’on le conduisait, avec les autres, vers le lieu du supplice, il demanda aux bourreaux de le tuer sur le champ et, percé de coups, il acheva son martyre.
Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 27 Mai )   Dim 26 Mai - 19:59


St Gonzague Gonza

martyr
(† 1886)


Martyrologe Romain : À Lubawo, en Ouganda, l’an 1886, saint Gonzague Gonza, martyr, un des familiers du roi. Tandis qu’on le conduisait au bûcher, les pieds entravés, il fut percé de coups de lance par les bourreaux.
Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
levieuxnostalgique

avatar

Messages : 5015
Date d'inscription : 17/12/2008
Localisation : Canada

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 27 Mai )   Lun 27 Mai - 8:01


Quel grand morceau d'histoire:

Saint Augustin de Cantorbéry
Moine bénédictin et archevêque

Coup de coeur savoureux
à la vue de l'ilustration de :

St Athanase Bazzekuketta
page du roi et martyr

Le vieux nostalgique

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 27 Mai )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fêtes du jour ( 27 Mai )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Gaétan de Thienne et commentaire du jour "Qui perdra sa vie à cause de moi la gardera"
» Sainte Catherine de Sienne et commentaire du jour "Ce que tu as caché aux sages et aux savants,..."
» Mon Dieu, merci de ce jour qui finit
» Saint Marc et commentaire du jour "Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création"
» Fête de la Pentecôte et commentaire du jour "De la Pentecôte juive à la Pentecôte chrétienne"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catholique pratiquant :: Sujets spirituels :: Les Saints du jour-
Sauter vers: