Catholique pratiquant


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Fêtes du jour ( Avril )
Dim 24 Avr - 23:12 par Ramtruck01

» Psaume du jours ( 25 Avril )
Dim 24 Avr - 23:11 par Ramtruck01

» Lectures du Jour ( 25 Avril )
Dim 24 Avr - 23:11 par Ramtruck01

» Meditation du jours ( 25 Avril )
Dim 24 Avr - 23:09 par Ramtruck01

» Les Tweet(s) du Pape ( Avril )
Dim 24 Avr - 23:00 par Ramtruck01

» a-t il quelqu-un?
Dim 24 Avr - 22:43 par Ramtruck01

» Pensées du jour
Dim 20 Sep - 6:26 par Ramtruck01

» Les Tweet(s) du Pape ( Sept )
Dim 20 Sep - 6:24 par Ramtruck01

» Reflexion du Jours ( 20 Sept )
Dim 20 Sep - 6:22 par Ramtruck01

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Partagez | 
 

 Fêtes du jour ( 20 Mai )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Fêtes du jour ( 20 Mai )   Dim 19 Mai - 19:34

St Bernardino de Sienne, prêtre o.f.m. (1380-1444)
St Arcangelo Tadini, prêtre et fondateur (1846-1912)
Bx Louis (Luigi) Talamoni, prêtre et fond. (1848-1926)
Ste Lydie, marchande de pourpre de Thyatire († Ier s.)
Ste Aurée, martyre († IIe s.)
St Baudile, martyr († IIIe s.)
St Thalalée, martyr († IIIe s.)
St Lucifero, évêque à Cagliari en Sardaigne († 370)
St Hilaire, évêque à Toulouse († v. 400)
St Outrille (Austrégisile) évêque de Bourges († v. 624)
St Anastasio, évêque à Brescia († VIIe s.)
St Théodore (Teodoro), évêque à Pavie († 744)
Bx Guy (Guidone) de Gherardesca, ermite († XIIe s.)
Bse Colomba (Angela), vierge († 1501)
St Protais Chong Kuk-bo, martyr († 1839)
Bse Josepha Hendrina Stenmanns, co-fondatrice (1852-1903)
Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 20 Mai )   Dim 19 Mai - 19:38



St Bernardino de Sienne

prêtre o.f.m.
(1380-1444)



Bernardino Albizeschi naît le 8 septembre 1380, jour de la Nativité de Marie, à Massa Maritima, près de Sienne (en Toscane, Italie). Tout jeune fut privé, de ses nobles et pieux parents ; mais il trouva dans une de ses tantes une véritable mère. Voyant un jour cette femme refuser de donner à un pauvre, il lui dit : « Pour l'amour de Dieu, donnez à ce pauvre ; autrement je ne prendrai rien aujourd'hui. »

Sa pureté était si grande, que le moindre mot inconvenant l'affligeait profondément : « Silence, disaient les étudiants quand ils le voyaient apparaître au milieu de leurs conversations trop libres, silence, voici Bernardin ! »

À dix-sept ans, il entra dans une confrérie de garde-malades, et soigna pendant quatre ans, dans un hôpital, avec un dévouement et une douceur rares, toutes les infirmités humaines. Se traitant lui-même avec la dernière dureté, il ne songeait qu'aux besoins des autres ; il parut surtout héroïque dans une peste affreuse, où il s'imposa mille fatigues et brava mille fois la mort.

En 1402 l'inspiration du Ciel le conduisit dans l'Ordre des Frères Mineurs où il commença très tôt sa mission de prédicateur à travers toute l'Italie; il la poursuivra jusqu'à la fin de sa vie malgré une santé fragile. Grâce à la bonté de sa Mère céleste, sa voix, faible et presque éteinte, devint inopinément claire et sonore ; Bernardin fut un apôtre aussi brillant par son éloquence que par sa science, et opéra en Italie de merveilleux fruits de salut.

Le principal caractère de la vie de ce grand saint, c'est son amour extraordinaire pour la très Sainte Vierge. Faisant un jour l'éloge de la Sainte Vierge, il lui appliqua cette parole de l'Apocalypse : « Un grand signe est apparu au Ciel. » Au même instant, une étoile brillante parut au-dessus de sa tête. Une autre fois, parlant en italien, il fut parfaitement compris par des auditeurs grecs qui ne connaissaient que leur langue maternelle.

Un jour, un pauvre lépreux lui demanda l'aumône ; Bernardin, qui ne portait jamais d'argent, lui donna ses souliers ; mais à peine le malheureux les eut-il chaussés, qu'il se senti soulagé et vit disparaître toute trace de lèpre.

Bernardin, allant prêcher, devait traverser une rivière et ne pouvait obtenir le passage de la part d'un batelier cupide auquel il n'avait rien à donner. Confiant en Dieu il étendit son manteau sur les eaux, et, montant sur ce frêle esquif, passa la rivière.

C'est à Bernardin de Sienne que remonte la dévotion au saint Nom de Jésus : il ne pouvait prononcer ce nom sans éprouver des transports extraordinaires. Il a été aussi un des apôtres les plus zélés du culte de saint Joseph.

II est mort à Aquila au cours d'une dernière course apostolique le 20 mai 1444. Moins d'un an après sa mort, le procès de canonisation fut ouvert et aboutit en 1450.

Bernardino (Albizeschi) de Sienne, en effet, fut canonisé le 24 mai 1450, par le pape Nicolas V (Tomaso Parentucelli, 1447-1455), soit à peine 6 ans après sa mort.



Sources principales : Abbé L. Jaud (Vie des Saints...) ; capucinsorient.org (« Rév. x gpm »).
Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 20 Mai )   Dim 19 Mai - 19:46


Saint Archange Tadini

Prêtre et fondateur de la Congrégation des
« Sœurs Ouvrières de la Sainte Maison de Nazareth»
(1846-1912)



Arcangelo Tadini, prêtre du Diocèse de Brescia, est né à Verolanuova (Brescia, Italie) le 12 octobre 1846. Terminé ses études primaires dans son village natal, il fréquente le Gymnase à Lovere (Bergame).

En 1864, il entre au Grand Séminaire de Brescia et fut ordonné prêtre le 19 juin 1870.

De 1871 à 1873, il est nommé vicaire à Lodrino (Brescia), un petit village de montagne et dès 1873, il est Recteur au sanctuaire de Sainte Marie de la Noce, une petite fraction de Brescia.

Il commence son service comme vicaire à Botticino Sera (Brescia) en 1885, et deux ans après, il est nommé Curé de cette Paroisse et y reste jusqu’en 1912, année de sa mort. Au début de son mandat, de la chaire de sa prédication, il affirme avec force: « Je serai avec vous, je vivrai avec vous, je mourrai avec vous ».

Les années vécues à Botticino sont certainement les plus fécondes de la vie de l’Abbé Tadini. Il aime les Paroissiens comme ses fils et il ne se réserve en rien. Il donne naissance à la Chorale, à la bande musicale, à des diverses Confréries, au Tiers Ordre franciscain, aux Filles de Sainte Angèle Merici; il restaure l’Église, offre à chaque catégorie de personnes la catéchèse la plus adaptée et soigne la liturgie. Il porte une attention particulière à la célébration des Sacrements. Il prépare les homélies tenant présent d’un côté, la Parole de Dieu et de l’Église, de l’autre, le cheminement spirituel de ses paroissiens.

Quand il parle de sa chaire, tous restent émerveillés par la chaleur et la force que ses paroles dégagent. Son attention pastorale est orientée surtout vers les nouvelles pauvretés : pour les travailleurs, il donne naissance à l’Association Ouvrière du Secours Mutuel et construit une filature pour donner du travail aux jeunes du village qui, particulièrement, vivent dans l’incertitude et subissent des injustices.

En 1900, Tadini fonde la Congrégation des « Sœurs Ouvrières de la Sainte Maison de Nazareth » : femmes consacrées, « ouvrières avec les ouvrières » qui éduquent les jeunes travailleuses, en travaillant coude à coude avec elles sans tenir de grands discours mais donnant l’exemple de gagner le pain par la sueur de leur front ; un scandale pour ce temps-là qui considérait les usines comme des lieux dangereux et de perdition.

Le fondateur propose aux Sœurs l’exemple de Jésus, Marie et Joseph qui, dans la Maison de Nazareth, ont travaillé et vécu dans le silence et la vie cachée avec humilité et simplicité.

Il indique l’exemple de Jésus qui, non seulement, « s’est sacrifié sur la croix » mais qui, pour trente ans à Nazareth, n’a pas eu honte d’employer les outils de charpentier et d’« avoir le front trempé par la sueur de la fatigue et les mains rendues calleuses par le travail ».

Pour cet esprit entreprenant, Tadini subit des calomnies et des incompréhensions, même de la part de l’Église. En réalité, il devance les temps : il devine que la Sœur, ouvrière parmi les ouvriers, indique une compréhension très positive du monde du travail vu, non plus comme un lieu contraire à l’Église, mais un milieu qui a besoin d’un ferment évangélique, un monde plus à rencontrer qu’à contester.

Il est lui-même conscient que son Œuvre est née avant le temps, mais il est fermement convaincu que cette fondation n’est pas son œuvre propre mais celle de Dieu : « Dieu, qui l’a voulue, la guide, la perfectionne, la conduit à son terme ».

Le 20 mai 1912, quand la mort le prend, le rêve de sa vie n’est pas encore accompli mais, comme un grain enfoui dans la terre, au temps voulu, il portera beaucoup de fruits.

Les paroissiens de Botticino perçoivent la sainteté de leur curé et très tôt, ils apprennent à connaître et à découvrir, caché sous sa discrétion et son austérité, le cœur d’un père attentif et sensible à leur vie de misère et de travail dur. A ses dons naturels, il unit une grande capacité d’entrer dans la vie et dans la quotidienneté des gens et, bien vite, on parle de lui comme d’un prêtre saint, un homme exceptionnel… et, plus tard, on dira de lui « il est un de nous » !

Un de nous quand, très tôt, il parcourt les rues du village et son pas résonne comme un réveil pour qui se prépare à commencer une journée de travail. Tous savent que ce prêtre, passionné de Dieu et de l’homme, portera dans sa prière la vie et les fatigues de ses gens.

Un de nous quand il recueille les larmes des mères préoccupées par la précarité du travail de leurs fils, quand il rêve, projette et construit la filature pour les filles du village pour qu’elles puissent redécouvrir leur dignité de femmes.

Un de nous quand il fonde la Famille des Sœurs Ouvrières, femmes consacrées qui, dans les champs de travail, sont témoins d’un Amour grand dans la simple vie ordinaire.

Un de nous car il nous sourit encore, nous accompagne dans notre vie quotidienne et avec ses paroles, il nous invite à suivre ses traces: « La sainteté qui conduit au ciel est dans nos mains. Si nous voulons la posséder, nous devons faire une seule chose : aimer Dieu ».

Arcangelo Tadini a été béatifié le 3 octobre 1999 par le Bx Jean-Paul II (Karol Józef Wojtyła, 1978-2005) et canonisé, le 26 avril 2009, par le pape Benoît XVI qui l’offre comme exemple aux prêtres, aux familles, il l’indique comme intercesseur et aux travailleurs, il le leur donne comme protecteur


Source principale : vatican.va (« Rév. x gpm »).


Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 20 Mai )   Dim 19 Mai - 19:50



Bx Louis Talamoni

Prêtre et fondateur de la Congrégation des
« Sœurs Miséricordieuses de Saint Gérard »
(1848-1926)




Luigi Talamoni naquit à Monza (en Lombardie, Italie) le 2 octobre 1848, deuxième des six fils du modeste foyer de Giuseppe e Maria Sala.

Il fréquenta le patronage de Carrobiolo, dirigé par le barnabite Luigi Maria Villoresi, et fut un des premiers membres de l’Institut pour clercs pauvres fondé par ce même père.

Ordonné prêtre le 4 mars 1871, licencié en sciences historiques et philosophiques, don Luigi enseigna au Collège San Charles de Milan et, à partir de 1875 jusqu’à sa mort, au Séminaire archidiocésain de Monza.

Ses élèves, dont Ambrogio Damiano Ratti (le futur pape Pie XI), garderont de lui le souvenir d’un grand maître, exemple d’une intense vie sacerdotale. Ses fréquentes prédications étaient toujours fructueuses parce que, dans son cœur, il y avait beaucoup d’amour pour Dieu et les hommes. Dans la cathédrale de Monza, il confesse chaque jour pendant cinquante ans; il fut un vrai martyr du confessionnal.

Il accueille avec une patience charitable les personnes en difficulté qui demandent conseil, il réconforte; ses bénédictions obtiennent des grâces du Seigneur. Il aime beaucoup les malades spécialement ceux qui sont dans la détresse spirituelle. Sa charité fut immense; il était l’homme de tous. L’opinion publique le considérait toujours comme le meilleur des citoyens de Monza.

De 1893 à 1916, et encore en 1923, don Talamoni participa au conseil municipal de Monza parce que la population l’estimait et l’aimait; même ses adversaires reconnurent sa supériorité morale. Il avait à cœur le bonheur de ses concitoyens; il fut vraiment le « Père du Peuple ».

Louis Talamoni vécut dans un temps très difficile à cause des événements qui survinrent dans la Nation et des luttes d’opinions; sa foi et sa communion avec le Pape et son archevêque furent solides et transparentes. Il fut infatigable dans le soin des intérêts des âmes et des corps de ses frères.

Fruit de la charité de ce « Père du Peuple », la Congrégation des « Sœurs Miséricordieuses de Saint Gérard » continue son œuvre de miséricorde dans l’assistance aux malades et privilégie l’homme en situation de besoin et en difficulté.

La très vive et ample faim de sainteté de Monseigneur Louis Talamoni, décédé le 31 janvier 1926, a conduit en 1952 à l’ouverture du procès de canonisation.

Le 11 juillet 1992, le Saint-Père Jean-Paul II l’a proclamé officiellement vénérable et, le 12 avril 2003, a promulgué le décret de reconnaissance du miracle pour la béatification qui a eu lieu, à Rome, le 21 mars 2004 (>>> Homélie du Pape Jean-Paul II) avec 3 autres serviteurs de Dieu : Matilde del Sagrado Corazón Télles Robles, Piedad de la Cruz Ortíz Real et Maria Candida dell’Eucaristia.


Source principale : vatican.va (« Rév. x gpm »).

Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 20 Mai )   Dim 19 Mai - 19:52



Ste Lydie

marchande de pourpre de Thyatire
(† Ier s.)


Martyrologe Romain : commémoraison de sainte Lydie, la marchande de pourpre de Thyatire, qui, à Philippes de Macédoine, fut la première dans cette ville à croire à l’Évangile, après la prédication de l’Apôtre saint Paul.

Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 20 Mai )   Dim 19 Mai - 19:53

Ste Aurée

martyre
(† IIe s.)


Martyrologe Romain : À Ostie, aux bouches du Tibre, sainte Aurée, martyre.

Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 20 Mai )   Dim 19 Mai - 19:58



St Baudile

martyr
(† IIIe s.)


Saint Baudile est le patron principal de la ville de Nîmes. Il vint s'installer à Nîmes avec sa femme. La ville n'avait pas encore d’Église constituée ni d'évêque. Des païens voulurent l'obliger à participer à un culte. Baudile s'y refusa malgré leurs coups. Jugé sur le champ et condamné à mort, il fut décapité hors des remparts. Son martyre eut lieu vers la fin du IIIe siècle. Son tombeau devint le lieu saint de la cité. Dans la suite, un monastère s'éleva à l'endroit où reposait son corps. Ce monastère fut détruit en 1563, au début de la réforme protestante à Nîmes. Ses reliques furent profanées et dispersées.

Beaucoup de paroisses en France et hors de France sont dédiées à Saint Baudile.



Source principale : Les Saints du diocèse de Nîmes (« Rév. x gpm »).
Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 20 Mai )   Dim 19 Mai - 19:59



St Thalalée

martyr
(† IIIe s.)


Martyrologe Romain : À Égée en Cilicie, saint Thalalée, martyr.

Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 20 Mai )   Dim 19 Mai - 20:05

St Lucifero

évêque à Cagliari en Sardaigne
(† 370)



Martyrologe Romain : À Cagliari en Sardaigne, l’an 370, saint Lucifer, évêque. Défenseur intrépide de la foi de Nicée, il eut beaucoup à souffrir et fut envoyé en exil par l’empereur Constant. Revenu enfin à son Église, il mourut confesseur de la foi.
Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 20 Mai )   Lun 20 Mai - 6:38

St Hilaire

évêque à Toulouse
(† v. 400)


Martyrologe Romain : À Toulouse, vers 400, saint Hilaire, évêque, qui construisit une petite basilique de bois sur le tombeau de son prédécesseur, saint Saturnin.


Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 20 Mai )   Lun 20 Mai - 6:39

St Outrille (Austrégisile)

évêque de Bourges
(† v. 624)


Martyrologe Romain : À Bourges, vers 624, saint Outrille (Austrégisile), évêque, qui se montra ministre de la charité, surtout pour les pauvres, les orphelins, les malades et les condamnés à mort.
Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 20 Mai )   Lun 20 Mai - 6:42

St Anastasio

évêque à Brescia
(† VIIe s.)


Martyrologe Romain : À Brescia en Lombardie, au VIIe siècle, saint Anastase, évêque.
Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 20 Mai )   Lun 20 Mai - 6:43

St Théodore (Teodoro)

évêque à Pavie
(† 744)


Martyrologe Romain : À Pavie, en Lombardie, vers 744, saint Théodore, évêque, qui, durant la guerre entre les Francs et les Lombards, dut s’exiler.



Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 20 Mai )   Lun 20 Mai - 6:45



Bx Guy (Guidone) de Gherardesca

ermite
(† XIIe s.)


Martyrologe Romain : À Castaneto en Toscane, au XIIe siècle, le bienheureux Guy de Gherardesca, ermite.

Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 20 Mai )   Lun 20 Mai - 6:48

Bse Colomba (Angela)

vierge
(† 1501)


Martyrologe Romain : À Pérouse en Ombrie, l’an 1501, la bienheureuse Colombe ou Angèle, vierge, sœur de la Pénitence de Saint-Dominique, qui s’appliqua à promouvoir la paix dans la cité divisée par les factions.
Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 20 Mai )   Lun 20 Mai - 6:50

St Protais Chong Kuk-bo

martyr
(† 1839)


Martyrologe Romain : À Séoul en Corée, l’an 1839, saint Protais Chong Kuk-bo, martyr. Quand se déchaîna la persécution, il abandonna la foi, mais se reprit, se déclara chrétien et, en prison, dans les tortures, il professa sa foi jusqu’à la mort.



Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
Jade
Admin
avatar

Messages : 11246
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Canada-Québec

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 20 Mai )   Lun 20 Mai - 6:52


Bse Josepha Hendrina Stenmanns

co-fondatrice
(1852-1903)


Bienheureuse Josepha Hendrina Stenmanns (1852-1903), co-fondatrice des « Sœurs missionnaires servantes du Saint Esprit » avec la Bienheureuse Marie Helene Stollenwerk et saint Arnold Janssen, fondateur de la congrégation du Verbe divin.

Revenir en haut Aller en bas
http://catholiquepratiquant.forumactif.com
levieuxnostalgique

avatar

Messages : 5015
Date d'inscription : 17/12/2008
Localisation : Canada

MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 20 Mai )   Lun 20 Mai - 7:25


Un super Héros !

St Bernardino de Sienne
prêtre o.f.m.

Humilité, don total de lui même, débordant d'amour

Le vieux nostalgique

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fêtes du jour ( 20 Mai )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fêtes du jour ( 20 Mai )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Gaétan de Thienne et commentaire du jour "Qui perdra sa vie à cause de moi la gardera"
» Sainte Catherine de Sienne et commentaire du jour "Ce que tu as caché aux sages et aux savants,..."
» Mon Dieu, merci de ce jour qui finit
» Saint Marc et commentaire du jour "Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création"
» Fête de la Pentecôte et commentaire du jour "De la Pentecôte juive à la Pentecôte chrétienne"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catholique pratiquant :: Sujets spirituels :: Les Saints du jour-
Sauter vers: